le pêche du silure

période idéale de pêche du silure:
Le début de la  période de pêche du silure se situe lorsque l'eau atteint environ 12°C. Son activité alimentaire maximale, ainsi que sa fraie arrivent dès que l'eau a atteint les 20°C.
En gros, la période allant de Mai à Octobre est la plus propice sous nos latitudes. Cela peut varier d'une année à l'autre en fonction de la météo (j'ai connu des début de saisons en Mars et Avril certaines années).L'idéal se situant de Juillet à Septembre. Lorsque l'eau est trop froide, les silures se regroupent en banc dans les fosses les plus profondes et n'y bougent plus. Dès que l'eau se réchauffe, les moustachus se dispersent en quête de nourriture. Malgré ses petits yeux, le silure«    voit »  très bien sous l'eau grâce à ses barbillons, sa vessie natatoire (qui  lui sert de caisse de résonance, le rendant ainsi très sensible aux sons et aux vibrations, ce qui, vous le verrez, nous sera très utile).>


repas:
Le silure est un carnassier, mais il est aussi opportuniste : il ne dédaigne pas les écrevisses, les anodontes, les vers, et bien d'autres nourritures...

techniques de pêche au gros vers:
Les gros vers marchent bien tout au long de l'année, et c'est une pêche qui ne pose pas de problème de stockage d'esches.
Petite astuce :

Utilisez les gros vers de rosée, ceux qui sortent après les orages ou pendant le nuit sur les pelouse, allées de jardin et autre terrain de foot…
Vous pouvez aussi vous munir d'une bêche, et après un orage, plantez la dans le sol sur toute sa longueur (celle de la bêche, pas le manche…) et secouez vigoureusement le manche dans tous les sens… Vous devriez normalement voir sortir les gros vers près de vous (ils prennent les vibrations émises pour une taupe, et donc cherche à la fuir en sortant).
Montage :
Le but est de pêcher à fond, mais en décollant les vers du fond, de manière à ce qu'ils évoluent à une distance comprise entre 50 cm et 1m du fond. En effet, lorsqu'il chasse, le silure se décolle du fond, et peut venir jusqu'en surface…
De plus, en décollant vos vers du fond, vous vous accrochez moins, vos vers sont plus visibles, et il nous est ainsi possible d'exciter le poisson.

Sur votre corps de ligne, mettre un classique anti-emmêleur  à carpe (40 cm de longueur pour ceux que j'utilise) équipé d'un petit émerillon qui vous permettra de changer le grammage de votre plomb en fonction de votre lieu de pêche.
Relier le corps de ligne à un émerillon solide (type Berckley 5 ou 6) car durant la lutte, il sera soumis à rude épreuve…
Mettre une petite perle pour protéger le noeud.
Jusque là, rien d'anormal…
Maintenant attaquons le bas de ligne.
Sa taille variera en fonction du courant : plus le courant sera fort, et plus le bas de ligne sera long… en gros, cela varie (dans mes lieux de pêche)  de 1m50 à 2m.
Je le conçoit en général avec la même tresse que celle du corps de lignes, ou alors avec une tresse très légèrement inférieur (mais pas trop  30/100 en corps, 25/100 bas de ligne).
Insérez sur le bas de ligne un « stop fil », puis un gros Buldo rouge rond et enfin un nouveau « stop fil ».
Nota : je dis un Buldo rouge, c'est surtout pour l'effet visuel…et rond tout simplement parce qu'il remue plus dans l'eau qu'un Buldo allongé.



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 25 avril 2017