les larves


Elles sont de plusieurs sortes. Nous parlerons uniquement de celles qui sont les plus employées.
La larve de teigne d'abeille. C'est une petite larve jaunâtre qui a une vague ressemblance avec l'asticot (qu'elle remplace en 1ère catégorie puisqu'il y est interdit). C'est un très bon appât d'eau claire, par temps assez chaud. Il se fixe sur hameçon n° 10 à 12 suivant la taille. Les truites en sont assez friandes. Si vous n'avez pas de, baissez-vous et regardez dans la rivière ou dans le ruisseau. Il y a probablement au fond ou accroché à une pierre, des sortes de tubes cylindriques en pierre ou en bois qui parfois se déplacent. Ce sont des porte-faix. Vous pouvez vous en servir à la place des teignes. Ils ont l'avantage  d'être gratuits et connus par les truites. Pour pécher, sortez la larve de son fourreau et accrochez la à l'hameçon comme une teigne. Si vous voulez les conserver plusieurs jours, conservez les dans la mousse humide dans votre boite à vers, au fond du bac du réfrigérateur.



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 25 avril 2017